Cultures Services

Academie du service

Le blog

CULTURES SERVICES | LE BLOG

  • L’Académie du Service lance le Baromètre Cultures Services©

    Le 26 avril, 2013

    Par l’Académie du Service

    Twitter LinkedIn Envoyer par mail

    Baromètre Cultures Services

    L’Académie du Service lance le Baromètre Cultures Services© : un outil d’excellence au service du pilotage de l’entreprise

    L’Académie du Service, cabinet leader du conseil aux entreprises pour la promotion de la culture de service, aa annoncé le 15 Avril dernier le lancement du Baromètre Cultures Services, un nouvel outil de mesure et d’analyse de la culture de service au sein des organisations et des entreprises. Il donnera lieu à une remise de prix lors d’une conférence annuelle.

    « A l’Académie du Service, nous sommes convaincus depuis longtemps de la relation étroite qui existe entre satisfaction client et qualité de la relation managériale, dont découle la satisfaction des employés. Ce concept de « symétrie des attentions » fonde depuis plusieurs années notre démarche stratégique pour faire éclore à l’intérieur des entreprises un nouvel esprit de service. En dépit de tous les prix et trophées de la relation client déjà existants, il manquait un outil capable de produire les preuves scientifiques de cette corrélation jusqu’ici perçue de manière largement intuitive. C’est cette équation globale qu’ambitionne de résoudre le Baromètre Cultures Services, avec un outil facilement appropriable par les entreprises », explique Jean-Jacques Gressier, PDG de l’Académie du Service, à l’occasion du salon Stratégie Clients 2013.

    Le Baromètre Cultures Services consiste en deux enquêtes conjointes, l’une mesurant la satisfaction client et la perception de l’esprit de service par les clients, l’autre mesurant l’engagement en matière de service de la part des collaborateurs. L’analyse de ces mesures fournit aux entreprises les moyens de comprendre sur quels leviers agir pour installer durablement les comportements de service et de management qui leur permettront de faire la différence.

    La méthodologie a été élaborée par un conseil scientifique d’experts indépendants, baptisé le Laboratoire Cultures Services et composé d’enseignants chercheurs et de professionnels reconnus dans le domaine du management et du marketing des services.

    « Il existe déjà, c’est vrai, de nombreux instruments de mesure de la satisfaction »,  explique l’un deux, Christophe Benavent, professeur à l’Université Paris Ouest et responsable du master Marketing opérationnel international. « Mais ce nouvel outil permet de tenir compte des spécificités propres au domaine des services (immédiateté, intangibilité, coproduction par le client client, rôle central des collaborateurs, etc…) et qui ne sont pas très bien cernées par les outils actuels. Elles sont bien plus importantes qu’on ne le croit et méritent un approfondissement particulier. Le Baromètre Cultures Services répond à cette problématique spécifique ».

    La réalisation des baromètres donnera lieu à une remise de prix lors d’une conférence annuelle, avec pour objectif premier de valoriser les pratiques innovantes et audacieuses en faveur du développement de la culture de service.

    Un outil de pilotage dynamique Le Baromètre Cultures Services est destiné aussi bien aux entreprises opérant en B2C qu’en B2B, les méthodes de succès étant identiques dans les deux univers. Plusieurs grands comptes ont déjà souhaité bénéficier de ce nouvel outil, certains pour des mesures à intervalles réguliers.

    « L’avantage d’un baromètre, c’est qu’il permet de dépasser la notion de mesure ponctuelle et peut servir de moyen de pilotage dynamique de l’entreprise. Il rend possible de comparer son activité au fil des ans et de se jauger avec d’autres entreprises du même secteur », souligne Jean-Jacques Gressier.

    Un facteur fort de différenciation La frontière entre le marketing produit et le service n’a jamais été aussi poreuse. Face à des consommateurs hyper-réactifs, les entreprises sont de plus en plus confrontées à des logiques de couple produit/service. Lorsque le produit ou le prix n’est plus l’unique facteur de différenciation, la vraie différence se fait dans les services, la qualité rendue et celle perçue par le client.

    « La différenciation par le service devient un véritable challenge pour les entreprises et il est plus que jamais urgent pour elles de se repenser en changeant leur regard sur ce qui constitue au final une nouvelle source de création de valeur », conclut Jean-Jacques Gressier.

    Découvrez l’étude « Les Français et les Services » issu du baromètre Cultures Services sur le lien suivant

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *