Cultures Services

Academie du service

Le blog

CULTURES SERVICES | LE BLOG

  • CPAM des Yvelines : l’envol du colibri (épisode 3)

    Le 19 octobre, 2018

    Par l’Académie du Service

    Twitter LinkedIn Envoyer par mail

    “Les Chemins de la Culture de Service, de la transformation individuelle à l’intelligence collective”, tel était le thème du 12ème colloque Cultures Services, organisé par la Fondation Service Lab, sous l’égide de la Fondation de France. Cette journée, qui a rassemblé près de 250 personnes, s’est tenue le 28 septembre 2018, au Châteauform’ City Paris George V.

    Dans ce troisième épisode, nous partageons le témoignage de Patrick Negaret, directeur général de la CPAM des Yvelines depuis 2011.  

    ______________________________________________

    Patrick Negaret (CPAM) : “On fait bien mieux avancer quelqu’un avec une tape sur l’épaule qu’avec un coup de pied aux fesses”

    L’entité, bien qu’elle soit privée, a une culture proche du service public, avec par ailleurs, une organisation hiérarchisée. “Il me fallait transformer cette organisation en exploitant le potentiel extraordinaire de chacun, libérer les énergies et donc faire fi des méthodes de management traditionnel. Le travail doit s’adapter à l’homme et non l’inverse”, déclare Patrick Negaret.

    Pour assurer cette transformation, le nouveau directeur général de la CPAM des Yvelines utilise 5 leviers :

    • Le sens : c’est grâce au sens que les gens s’engagent.
    • La confiance : donner confiance aux collaborateurs pour qu’ils aient envie de faire quelque chose et se réaliser.
    • L’autonomie : elle permet de générer de la créativité et de l’innovation.
    • La reconnaissance : c’est l’humain qui prime et faut le prouver.
    • La fierté d’appartenance : on a trop oublié les rites, il faut les restaurer.

    En fait, pour Patrick Negaret, tout repose sur du bon sens. Pour permettre l’acculturation à d’autres démarches, il a ouvert l’organisation sur l’extérieur (conférenciers, associations, benchmark, etc.). “La Sécu n’est pas en situation de monopole ; c’était donc intéressant de se comparer avec des acteurs d’autres secteurs sur le lean management. Cela n’a pas été facile, car certains managers ne voulaient pas perdre leur position. Mais on fait bien mieux avancer quelqu’un avec une tape sur l’épaule qu’avec un coup de pied aux fesses”, admet Patrick Negaret.

    Cette nouvelle vision du management a été portée concrètement par 1 300 idées émises par les équipes. Certains groupes ont planché sur la qualité de vie au travail et comment trouver une source de plaisir dans l’effort, d’autres ont travaillé sur la manière de cultiver la gratitude, un baromètre interne a été créé (97% de taux de réponse), les strates hiérarchiques sont passées de 6 à 3 ; l’objectif étant d’arriver à 1, le télétravail a été développé, etc.

    “Sur certaines plateformes de service qui ont servi de pilotes, nous avons observé une réduction du turn-over de moitié et une baisse de l’absentéisme de 30% », témoigne Patrick Negaret. « Si l’on applique les 5 leviers, ça fonctionne. Alors, certes, c’est long – nous avons démarré il y a 6 ans – mais si nous l’avons fait au sein de la CPAM des Yvelines, c’est possible pour tout le monde !”

    .

    ______________________________________________

    Découvrez les moments forts du 12ème colloque Cultures Services, en images et témoignages

    .

    ______________________________________________

    Découvrez notre vidéo qui présente et décrit le concept de Symétrie des attentions

     

    .

    ______________________________________________

    Pour poursuivre la réflexion :

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *